Deprecated: __autoload() is deprecated, use spl_autoload_register() instead in /home/chroniqu/public_html/wp-content/plugins/mainwp-child/mainwp-child.php on line 39
Chroniques - Création émergente régionale

Création émergente régionale

Découvrez les lauréats.

Voici un aperçu des 3 artistes – lauréats de la création émergente régionale. Ils seront en résidence dans les structures partenaires, ils exposeront ensuite leurs créations lors de la Biennale à l’automne 2018.

Yoann Ximenes – accompagné par Fées d’Hiver à Crévoux

Yoann Ximenes vit entre Villecroze (83) et Paris. Formé en Arts Plastiques à l’Université Paris 8, il obtient le 1er Prix Arts Visuels du Festival ICI & DEMAIN en 2014, le prix Phonurgia Nova « Installation » en mars 2015 et le 1er Prix Yicca (Young International Contest of Contemporary Art) à Rome en Septembre 2015. Il a été sélectionné par le jury CHRONIQUES 2018 pour son projet La symphonie des vagabonds, un projet à la croisée des sciences expérimentales et de l’art conceptuel. Il s’agira de proposer une symphonie audio-visuelle basée sur les sonorités des astres – un ballet aquatique et cosmique en lévitation qui se déploie dans les cieux.

Florian Schönerstedt – accompagné par ZINC (Friche la Belle de Mai) à Marseille

Florian Schönerstedt, artiste et vidéaste, vit et travaille à Nice (06). Ses films et installations ont été sélectionnés dans de nombreux festivals et manifestations d’art contemporain . Son film Souffle court a remporté le 1er prix du concours de séquences suédées organisé par ARTE. Sa dernière installation  Les feuilles de l’arbre qui n’existe pas a été présentée lors de la biennale Movimenta à Nice. Elle a été l’occasion de débuter une collaboration avec le scientifique Romain Trachel et d’aborder le domaine de l’intelligence artificielle. Il est l’un de nos trois lauréats grâce à son projet Révolution², La révolution au mètre carré. Ce projet d’installation – en deux temps – s’articule autour des révolutions autant scientifiques que populaires, prenant pour métaphore les pavés parisiens lévitant un court instant lors des événements de Mai 68. Florian Schonerstedt proposera à l’automne 2018 ce projet sous forme d’installation interactive où pavés “parisiens” et “vidérorium” seront le moyen de redéfinir un espace dual : mi-physique, mi-virtuel.

Elio Libaude – accompagné par ZINC à la Friche la Belle de Mai à Marseille

Elio Libaude est un jeune marseillais (13) en fin d’étude à l’Esaaix. Le réseau, les technologies et la science sont autant de pistes qu’il tente d’explorer au travers de ses projets. Sa démarche d’artiste se développe autour de la création de liens entre l’espace humain et l’espace numérique. Dans le cadre de l’appel à projets EMERGENCE pour CHRONIQUES 2018, sa candidature a attisé la curiosité de notre jury par son originalité à mettre en lien la science moléculaire et une installation sonore et visuelle. Coccolithe, est une performance sonore de 40 minutes qui vous immerge dans la vie de nano-planctons lévitant, comme en apesanteur, au grè des courants avant de mourir pour donner naissance à d’immenses falaises statiques.

Pour Chroniques 2018 – Biennale internationale dédiée aux arts et cultures numériques, Seconde Nature et ZINC créent une plateforme de production , soutenue par le Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur, pour l’accompagnement à la production et à la diffusion d’œuvres originales.

Dans cette mission, nous nous entourons d’acteurs et d’institutions de la région PACA : Edis – fonds de dotation à Avignon, le FRAC Provence-Alpes Côte d’Azur, Diffusing Digital Art à la Galerie des Bains Douches à Marseille, Le Hublot, l’Entrepont au 109 à Nice, Les Capucins – Centre d’art contemporain à Embrun, Octobre numérique à Arles, les Fées d’Hiver à Crévoux, thecamp, le 3bisF | Centre d’art et LabGamerz à Aix-en-Provence. De plus, Chroniques 2018 aura pour invités d’honneur le Québec avec le festival montréalais Elektra et le Marché International des Arts Numériques.

Pin It on Pinterest

Share This